Google+

Ziarra 2010

PROGRAMME ZIARRA 2010 DE THIERNO SEYDOU NOUROU TALL ET DE THIERNO MOUNTAGA AHMED TALL

PROGRAMME ZIARRA 2010 DE THIERNO SEYDOU NOUROU TALL ET DE THIERNO MOUNTAGA AHMED TALL

En directe en image  sur votre site elhadjomartall.com

Sous la Bénédiction de Shérif Abdoul Moutalib TIDJANI à Pikine

du Khalif général des Tidianes Serigne Mansour Sy, et du Khalif Thierno Bassirou Mountaga Daha Tall.

Sous la présence effective de Thierno Mdanai Tall, serviteur de la communauté Omarienne,

Khalif de Thierno Mountaga Tall.

L’Association des Ahbabs(Amis) de Cheikh Oumar Foutiyou Tall,

La ligue des Oulémas du Sénégal (RABITA)

Et toute la communauté Omarienne

Vous invitent à la cérémonie officielle de la Ziarra annuelle dédiée à Thierno Seydou Nourou Tall et Thierno Mountaga Tall (RTA),

Le Diamacnhe 24 janvier 2010

A la Grande Mosquée El-Hadji Oumar Foutiyou Tall, Dakar.

Mise en place terminée à 16h 45

PROGRAMME

Du 21 au 25 janvier 2010 Au Rawda Thierno Seydou Nourou Tall

 

Jeudi 21/01/2010          19h30- 20h30        Ouverture et bénédictions à la grande Mosquée Cheikh Oumar Foutyou Tall par le Khalif Thierno Madani Tall

                                     09h00- 12h00        Lecture du Saint Corant

 

Vendredi : 22/10/2010  19h00- 14h30        Grande Prière du Vendredi

                                      18h00- 21h00        Grande Wazifa,-Mot de bienvenue du Khalif Thierno Madani Tall

 

Samedi : 20/01/2010     10h00- 14h30        Lecture du Saint Coran

                                      10h- 20h00            Lecture du Saint Coran, prières et causeries religieuses

 

Dimanche : 24/01/2010          10h30- 14h30        Lecture du Saint Coran, prières et causeries religieuses

                                      16h30- 19h45        Cérémonie officielle (mise en place terminée 16h30)

Lundi : 25/01/2010                 09h00- 18h00        Congrès annuel de la ligue Islamique de Oulémas du Sénégal « RABITAT »

                                      18h30                   Clôture de la Ziarra et bénédictions par le khalif Thierno Madani Tall

Voire la video 1ere partie

http://elhadjomartall.e-monsite.com/blog,ziarra-omarienne-du-21-au-25-janvier-2010-1ere-partie,209588.html

ZIARRA OMARIENNE : Bécaye Diop rassure sur l’organisation

 

Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Bécaye Diop, a déclaré, à l’issue d’une réunion de préparation de la prochaine ziarra omarienne, prévue à Dakar du 21 au 26 janvier 2010, que toutes les mesures nécessaires sont déjà prises pour la réussite de l’événement. Il a exhorté tous les services concernés à ne ménager aucun effort pour relever le défi dans l’organisation.

«  Comme un soldat, il s’agit pour moi d’appliquer à la lettre les instructions du chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade qui, dans une lettre qu’il m’a adressée, souhaite que tout se déroule bien. Donc, je veux, à l’heure du bilan, dire au président de la République  : «  tout s’est bien déroulé comme vous l’avez souhaité  », a dit M. Diop devant le gouverneur de Dakar, le représentant du maire de Dakar et les chefs de services impliqués dans l’organisation de la ziarra. Selon lui, chaque fois qu’une mission de cette nature est réussie, ce sont les directives du président de la République qui sont exécutées par les agents de l’administration. Bécaye Diop a demandé aux représentants de la famille omarienne de sensibiliser leurs fidèles venant des pays de la sous-région afin qu’ils ne profitent pas de la ziarra pour introduire au Sénégal de la drogue dure ou légère et des armes à feu. «  Celui qui vient au Sénégal pour recueillir des prières n’a pas besoin de tout ce que je viens de citer. Il faut que tout soit clair dés le départ pour éviter la confusion  », a averti le ministre.

 

M. DANGNOKHO

BREF COMTE RENDU DE LA JOURNEE DE ZIARRA DU JEUDI ET DE VENDREDI

La Ziarra annuelle dédiée à Thierno Seydou Nourou et Thierno Mountaga Tall a débuté depuis hier jeudi 21 janvier 2010.

Des fidèles venus du Fouta, de la Mauritanie, de la Guiné, du mali et aux quatre coins du monde s’affluent vers Dakar. Depuis hier la Ziarra fut rythmée par la récitation du coran entre autres visites de courtoisie de différentes familles religieuses.

Les pèlerins sont éparpillés sur les quatre coins de Dakar. Certains rallient le lieu par voitures et d’autres simplement par pieds.

Ce vendredi matin 22 janvier 2010 les marabouts ont passé en revue les soixante versets du coran et l’après midi à été organisée une séance d Zikre de wazifa

A l’heure où on vous parle les marabouts et oulémas succèdent à la tribune pour sermonner sur les grands thèmes islamiques.

 

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CRD CONSACREE A LA ZIARRA DE SEYDOU NOUROU TALL ET DE THIERNO MOUNTAGA AHMED (1er partie)

 

 

Le Mercredi 23 Décembre 2010 à 10 30 mn, s’est tenue à Dakar, la réunion du CRD  consacrée aux préparatifs de la ziarra annuelle prévue du 21 au 26 janvier 2010 à la grande mosquée de Cheikh Oumar All Foutyou Tall.

Cette rencontre est présidée par le Gouverneur Cheikh Ahmed Tidiane Ndoye, en présence de Thierno Maky Mountaga Tall et Thierno Seydou Mountaga Tall et des personnes portées sur la feuille de présence annexée au présent compte rendu.

 

Durant la séance, le Gouverneur après avoir salué la présence de tous les participants, a demandé aux Marabouts de formuler des prières pour une bonne tenue de la réunion.

 

A la suite de ces prières, le gouverneur a rappelé la dimension des illustres disparus, précurseurs de la Ouma islamique au Sénégal et en Afrique, et fait part que le ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieure lui à instruit de prendre toutes les dispositions requises pour répondre aux attentes des organisations de cet important événement religieux.

 

Par la suite il s’est agit d’écouter le comité d’organisation sur ses doléances et recueillir les réponses des services techniques.

ZIARRA OMARIENNE : Thierno Madani Tall invite à revoir la loi sur l’excision

La ziarra annuelle dédiée à Thierno Seydou Nourou Tall et à Thierno Mountaga Tall a vécu. Ce fut une occasion pour le khalife de la famille omarienne, Thierno Madani Tall, d’inviter le gouvernement du Sénégal à revoir la loi interdisant l’excision.

La cérémonie officielle de la 30ème édition de la ziarra annuelle dédiée à Thierno Seydou Nourou Tall et à Thierno Mountaga Tall, organisée par l’association des « ahbabs » (amis) de Cheikh Oumar Foutiyou, la Ligue islamique des oulémas du Sénégal (rabita) et toute la communauté omarienne a vécu hier. Thierno Madani Tall a invité le gouvernement du Sénégal à revoir la loi interdisant l’excision au Sénégal. Le khalife de la famille omarienne a déploré l’affaire qui avait défrayé la chronique à Matam, avec l’excision de la jeune Coumba Keïta, habitante de la commune de Ourossogui. Cette fille, âgée de 4 ans, a été excisée par ses propres parents. Et l’affaire avait atterri au tribunal régional de Matam. Les imams et autres chefs religieux de la région de Matam, accompagnés de leurs talibés, avaient pris d’assaut les locaux du tribunal régional de Matam pour « protester contre l’arrestation d’Alassane Keïta (le père de la fillette), son épouse et ses beaux-parents de même que l’exciseuse ».

Thierno Madani Tall reste convaincu que cette pratique relève de la Sunna du prophète de l’islam (Psl). Selon lui, les gouvernants doivent dialoguer avec les chefs religieux afin d’éviter que de pareilles manifestations ne se reproduisent dans le pays. « Il faut promouvoir le langage du dialogue et bannir celui de la violence », a-t-il suggéré avant d’inviter le gouvernement à revoir la loi visant à interdire la pratique de l’excision. Car sa conviction est que l’Islam a bel et bien autorisé la pratique de l’excision. « On doit laisser les croyants pratiquer leur religion sans aucune restriction et dans la plus grande rigueur », a-t-il ajouté.

Sur un autre registre, Thierno Madani Tall a indiqué que Thierno Seydou Nourou Tall et Thierno Mountaga Tall ont marqué de leurs empreintes la vie sociale de notre pays et au-delà en prônant la solidarité, le culte du travail, le respect de l’homme, la tolérance, la justice, le dialogue et la paix. « Ces valeurs, nous devons les revisiter dans un monde en crise, un monde en perte de valeurs, d’éthique et de morale pour instaurer plus de justice dans le respect des cultures, des religions, de solidarité pour un partage plus équitable des ressources que Dieu nous a bonifiées sur cette terre », a-t-il précisé. Sa conviction est que les musulmans doivent revisiter les valeurs prônées par l’islam au lieu de pêcher dans d’autres marres. « Relisons ce que nos guides nous ont enseigné pour promouvoir un monde plus juste, équitable et plein de piété », a-t-il conseillé.

Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Bécaye Diop, est revenu sur les œuvres des illustres disparus. « El Hadj Oumar Tall est un homme multidimensionnel. Un serviteur infatigable de l’islam. Son intelligence a été saluée aussi bien par ses contemporains que par ses adversaires », a-t-il témoigné avant d’ajouter que la seule préoccupation du Cheikh était la propagation et le rayonnement de la religion musulmane. Le ministre d’Etat demeure convaincu que l’œuvre d’El Hadj Oumar a été précieusement protégée par ses illustres successeurs à savoir Thierno Seydou Nourou Tall et Thierno Mountaga Tall. « Ils étaient tous deux des régulateurs sociaux, des hommes de paix, de culture et de sagesse », a souligné le ministre d’Etat qui a demandé au khalife de la famille omarienne de prier pour que la paix et la stabilité règnent au Sénégal, en Afrique et dans le monde.

Auparavant Mamadou Moussa Sy, président de l’association des « ahbabs » (amis) de Cheikh Oumar Foutiyou, a indiqué que cette ziarra, qui réunit des milliers de fidèles musulmans chaque année, vise à rappeler « les valeurs sacrées de l’islam, à savoir la paix, la solidarité et la tolérance ».

 

 

  Auteur: Souleymane Diam SY    

Ziarra Annuelle de la Famille omarienne : La crise des valeurs au centre des discussions

 

Pour cette «ziarra» annuelle dédiée aux hadj Thierno Seydou Nourou et Thierno Mountaga Tall, les discussions ont porté sur les crises des valeurs d’éthique et de morale marquées par la mauvaise gouvernance et l’absence de tolérance. Par Mamadou S. GACKO

ImageLa ziarra annuelle de la famille omarienne a vécu. Hier, lors de la cérémonie officielle, la grande mosquée Cheikh Oumar Tall de Dakar a été le creuset des sommités de toutes obédiences confondues. Sous la grande bâche imposée dans la cour et fortement quadrillée par des barrières sous l’œil attentif des policiers, les hommes politiques de l’opposition notamment les Secrétaires généraux de partis à l’image de Macky Sall de l’Apr, Ousmane Tanor Dieng du Ps, Landing Savané de Aj, tout de blanc vêtus, sont installés, avec leur délégation à droite de la tribune officielle où sont assis les membres du gouvernement amenés par le ministre de l’Intérieur Bécaye Diop et Amnitata Tall, ministre conseiller du président de la République et les membres de la  famille omarienne de Dakar et de Louga. L’autre côté de la tribune étant réservé aux représentants des chefs religieux et coutumiers et les représentants  diplomatiques.
Etant le dernier à prendre la parole avant les représentants des différentes confréries du Sénégal, les représentants des ambassades du Maroc et de la Lybie et Bécaye Diop chef de la délégation gouvernementale, le Serviteur de la communauté omarienne et khalife de la famille de Thierno Mountaga Tall, Madani Tall a revisité les œuvres de ses illustres guides religieux que sont Thierno Seydou Nourou Tall et Thierno Moutaga Tall. «Nos guides ont œuvré toujours dans le sillage de leur grand père Cheikh Oumar Foutiyou Tall pour la promotion de l’Islam et la consolidation des peuples et pour la dignité de l’homme noir», renseigne  Thierno Madani Tall qui ajoute que tous les deux ont, de leurs empreintes, marqué la vie sociale du pays en prônant la solidarité, le culte du travail, le respect de l’homme, la tolérance, le dialogue et la paix.
Inspiré par ces valeurs incarnées par ses guides, Madani Tall estime que ces valeurs doivent être reparlées dans un monde en perte d’éthique et de morale. D’ailleurs, durant cette semaine de ziarra, la problématique de ces valeurs dans la société a été placée au centre des réflexions et des discussions. «Nous affichons partout dans la gestion des deniers publics et privés, nos engagements sur des valeurs de référence, sur la transparence et l’accès égal aux marchés publics, la responsabilité et la non discrimination», souligne-t-il.
Par ailleurs, le khalife de la famille de Thierno Moutaga Tall qui était récemment en Lybie, s’est réjoui de l’acquisition d’un terrain en Lybie pour abriter le mausolée de Seydi Aliou Boun Saïd, jeune frère de Cheikh Oumar Foutiyou, mort il y a 180 ans au pays de Khadafi.
msgacko@lequotidien.sn Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

’’Aucune sourate n’autorise l’excision’’

 

La position de Thierno Madany Sy qui avait déclaré, lors de la Ziarra annuelle dédiée à Thierno Seydou Nourou Tall et à Thierno Mountaga Tall, que l’Etat doit revoir la loi interdisant l’excision, n’est pas partagée par l’islamologue, El Hadji Oumar Ndiaye. Selon lui, ’’aucune sourate n’a autorisé l’excision’’.

’’L’islam n’impose pas l’excision qui est une pratique plus ancienne que l’islam. À ma connaissance, il n’y a aucune sourate qui dit, de manière explicite, qu’il faut pratiquer l’excision sur les femmes’’, a soutenu l’islamologue, El Hadji Oumar Ndiaye, lors de la Journée de concertation nationale sur les violences faites aux femmes et aux filles organisée par le Comité de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles (Clcvf).

’’L’excision n’est pas venue avec l’islam qui réprouve toute forme de violence faite aux femmes’’, ajoute-t-il. Il raconte que ’’lorsqu’une dame est venue demander au Prophète Mohamed ce qu’il pensait de l’excision, il lui a juste répondu de la faire avec beaucoup d’humanisme pour ne pas occasionner des souffrances ou des complications sur la santé de celles qui la subissent.

Selon lui, c’est cela qui a été mal interprété, au point que certains ont pensé que l’excision était une sunna du prophète Mohamed.

Avec ces propos, l’islamologue prend le contrepied de Thierno Madani Tall. Le khalife de la famille omarienne avait invité, lors de la cérémonie officielle de la 30ème édition de la ziarra annuelle dédiée à Thierno Seydou Nourou Tall et à Thierno Mountaga Tall, le gouvernement du Sénégal à revoir la loi interdisant l’excision. Thierno Madani Tall pense que cette pratique relève de la sunna du prophète de l’islam (Psl). ’’On doit laisser les croyants pratiquer leur religion sans aucune restriction et dans la plus grande rigueur’’, avait-il soutenu.

Le khalife de la famille omarienne prenait position suite à l’affaire qui avait défrayé la chronique à Matam, notamment l’arrestation d’Alassane Keïta (le père de la fillette), son épouse et ses beaux-parents, de même que l’exciseuse qui avait mutilé la jeune Coumba Keïta, une fillette de 4 ans qui habite à Ourrossogui.

L’affaire de cette fillette excisée sur demande de ses propres parents, avait atterri au tribunal régional de Matam. Ce qui avait poussé les religieux de Matam à prendre d’assaut le tribunal où le procès se déroulait pour exiger la libération des personnes arrêtées.

- Par Mouhamed Diaw -

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site