Google+

Le Collectif René Sanchez de Rebeuss menace de s’opposer à "Kawsara" par "tous les moyens" !

DES OUVRIERS SOUS ESCORTE POLICIERE ONT DEMARRE LES TRAVAUX DU PROJET KAWSARA

Les responsables du Collectif René Sanchez pour la sauvegarde et la réhabilitation du Stade Assane Diouf sont dans tous leurs états. C’est le jeudi 23 juillet dernier que des ouvriers, sous forte escorte policière sont rentrés au Stade Assane Diouf pour arracher les poteaux et mettre le terrain sens dessus, sens dessous. Un acte perçu comme de la provocation pour les responsables du collectif qui continuent à s’opposer au projet Kawsara sur le site du stade Assane Diouf.

Les responsables du Collectif René Sanchez pour la sauvegarde et la réhabilitation du stade Assane Diouf crient leur ras-le-bol. Ils estiment que malgré la décision prise en Conseil des ministres le 26 mars dernier par le président de la République de restituer au stade Assane Diouf, sa fonction de lieu de sport, le projet Kawsara est toujours maintenu.

En fait, s’empresse de préciser Pape Cheikh Niang, membre du collectif : "Nous ne sommes pas opposés au projet Kawsara. Ce que nous réclamons aux initiateurs du projet, c’est qu’ils cherchent un autre site et nous laissent le stade Assane Diouf."

Pape Cheikh Niang révèle que le jeudi 23 juillet dernier, au moment où le Premier ministre faisait sa déclaration de politique générale et prenait l’engagement de mettre en avant les principes de base qui fondent l’étique et la bonne gouvernance, "des ouvriers, sous forte escorte policière, arrachaient les poteaux du stade Assane Diouf avant de mettre le terrain sens dessus, sens dessous."

Pire, estiment Pape Cheikh Niang et les autres membres du collectif, cet acte a été perpétré au moment où se tenait un tournoi de football organisé par les anciens footballeurs et, dont la finale devait se tenir le dimanche 26 juillet.

Ils évoquent également l’Asc Koussoum qui s’entraîne au stade Assane Diouf et le démarrage incessant du traditionnel tournoi de la commune d’arrondissement de Dakar-Plateau. Ils soutiennent que l’Asc Khandalou dont les responsables du projet Kawsara avaient déclaré avoir mis une aire de jeu à leur disposition, veut maintenant s’entraîner au stade Assane Diouf. Parce que le terrain trouvé est impraticable.

Même s’ils n’ont pas voulu livrer leur plan d’action qu’ils entendent dérouler, les responsables du Collectif René Sanchez pour la sauvegarde et la réhabilitation du stade Assane Diouf disent qu’ils s’opposeront de toutes leurs forces à la poursuite du projet Kawsara au stade Assane Diouf.

A leurs yeux, "il est intolérable qu’au moment où on annonce la professionnalisation du football sénégalais alors qu’il manque d’aires de jeu, que l’on détruise le stade Assane Diouf."

Ils révèlent qu’ils ont déjà des partenaires prêts à s’engager avec eux pour la réhabilitation du stade Assane Diouf.

- Par Mayaram -  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site