Google+

PASSATION DE SERVICE AU MINISTERE DES SPORTS

NETTALI.NET- En marge de la passation de service entre lui et son successeur Mamadou Lamine Keita, le docteur Bacar Dia a déversé sa colère sur les lobbies qui, empêchent le développement du sport sénégalais. Il a promis de faire des révélations fracassantes dans les prochains jours.

 

« Je m’insurge contre ces forces tapies dans l’ombre qui souvent prétendent ne rien demander, mais qui en définitive occupent des responsabilités pour le prestige, les carnets d’adresse, les cartes de visite tout en restant si loin des champs d’opérations », fulmine Bacar Dia.

Bacar Dia constate qu’il y a des forces obscures tapies dans l’ombre qui ont lancé un Opa sur le sport sénégalais. "Contrairement aux fausses vérités savamment diffusées par ce que certains semblent appeler les grands lobbies, les grands riches entre guillemets, qui ne veulent faire de la pratique sportive que le reflet du plus riche, j’ai voulu être la voix des sans voix", note-t-il.

Le désormais ex-ministre des Sports ne le dit pas ouvertement, mais beaucoup voient derrière ses propos le nom de Diagna Ndiaye, le patron du Cnf et président du Comité olympique sénégalais (Cnoss). Et de « s’insurger contre ces forces tapies dans l’ombre qui souvent prétendent ne rien demander, mais qui, en définitive, occupent des responsabilités pour le prestige, le carnet d’adresses, tout en restant si loin des champs d’opération ».

"Ces lobbies n’ont pas encore le courage de se dévoiler, l’histoire les mettra à nu. Ce que je regrette c’est de ne pas avoir été ferme contre ces lobbies", indique-t-il non sans promettre de faire des révélations sur toutes ces questions.

Soulignant que la station de ministre des Sports n’est pas de tout repos, il révèle : « il est temps que l’on arrête les menaces et la pression contre les ministres des Sports. J’ai choisi de rester debout. Je ne mets pas de gants, je dirais tout ce que je sais sur ces lobbies ». « Je me disais que le jour où je ne serai plus ministre, je casserai ces lobbies. C’est mon nouveau combat », conclut-il.

Bacar Dia, qui dit rester debout tout en préférant sa dignité, suggère à son successeur de tout faire pour sortir le sport sénégalais du « diktat de l’argent ». « Il faut recentrer les équipes nationales autour du patriotisme », a-t-il dit à Mamadou Lamine Keïta.

.

- Par Béatrice L. -

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×