Google+

"Vous Intellectuels, vous ne pesez pas sur l’évolution politique de l’Afrique !"

LE PRÉSIDENT ABDOULAYE WADE À L’OUVERTURE DU SYMPOSIUM SUR LES ÉTATS-UNIS D’AFRIQUE

A la cérémonie d’ouverture du symposium sur les Etats-Unis d’Afrique organisé du 27 au 30 Août à Dakar, le président Abdoulaye Wade a vivement critiqué l’attitude des intellectuels africains qui, à l’en croire, ont une faible influence sur l’évolution politique du continent.

Présidant l’ouverture du symposium sur les Etats-Unis d’Afrique en compagnie du président de la Commission de l’Union africaine Jean Ping, Me Abdoulaye a imputé la lenteur de l’évolution de la société africaine à la non implication effective des intellectuels dans la marche des affaires publiques.

"Les intellectuels de ma génération se rangeaient par nature dans l’opposition. C’est pourquoi l’intelligentsia n’a jamais pesé sur l’évolution de la société. Certes, les intellectuels ont maintenant une attitude constructive. Mais force est de regretter que, jusqu’à aujourd’hui, ils ne pèsent pas sur l’évolution politique de l’Afrique"’, a déclaré Me Wade.

S’interrogeant sur la possibilité de voir le continent africain évoluer sans ses intellectuels, Me Wade admet que sans eux, l’évolution du continent va connaître un rythme très lent.

"Sans les intellectuels, l’Afrique va évoluer, mais, dans quel sens ? Vous devez réfléchir aux différentes options de savoir si les pays d’Afrique doivent aller vers un Etat unitaire, un Etat fédéral ou une confédération ", a lancé Me Wade en direction des participants.

De l’avis du président sénégalais, si les intellectuels s’étaient mobilisés pour accélérer les choses, ce serait formidable mais, ce n’est pas le cas.

"Nous voulons faire du symposium de Dakar un point de départ d’une autre vision des intellectuels en Afrique. Les intellectuels africains peuvent peser sur l’évolution de l’Afrique. Mais, l’essentiel n’est pas d’écrire des ouvrages ou d’affirmer une volonté", fait-il savoir.

Ouvert à Dakar le lundi 28 juillet, le symposium devra enregistrer la participation de près de 400 personnes, dont 151 en provenance de tous les coins de l’Afrique, de la diaspora et de la planète. Un forum sur le "rôle et la place de l’Afrique dans la gouvernance mondiale" clôturera la manifestation.

- Par Béatrice L. -

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×