Google+

L’ambassade d’Espagne au Sénégal réagit et charge l’immigré expulsé

APRES L’ANNONCE PAR L’ETAT DU SENEGAL DE POURSUITES CONTRE X

http://www.dailymotion.com/video/x9ltup_md_people

Le traitement inhumain infligé à un ressortissant sénégalais par des policiers espagnols qui voulaient procéder à son expulsion de leur pays, continue toujours de soulever des vagues d’indignation. Le ministre d’État, ministre de la Justice, Me Madické Niang, à la suite des informations fournies par l’ambassade du Sénégal en Espagne a déjà déclaré que l’État du Sénégal va poursuivre les auteurs de l’acte. Les réactions d’indignation ont obligé l’ambassade d’Espagne au Sénégal à sortir un communiqué pour fournir sa version des faits.

"Suite aux informations parues dans les médias portant sur l’expulsion d’un citoyen sénégalais le 15 juin 2009 à l’aéroport de Madrid, l’ambassade d’Espagne au Sénégal se voit dans l’obligation d’expliquer l’incident et démentir toute accusation de traitement abusif ou comportement raciste de la part des autorités espagnoles", souligne le communiqué.

Selon l’ambassade d’Espagne : "la vidéo reprend uniquement une partie de l’incident et offre une vision partielle parce qu’elle omet la première partie de l’épisode où l’expulsé refusant l’embarquement, offre une résistance violente contre son embarquement. Les agents de police réduisent le détenu en utilisant une force nécessaire pour l’immobiliser et assurer son transfert au commissariat de l’aéroport où il a été finalement libéré".

A propos de la victime de nationalité sénégalsie, l’ambassade d’Espagne a révélé dans le communiqué qu"il est en plus important de signaler que l’expulsé ne l’était pas par sa condition de ’’sans papiers’’ mais par ses antécédents de vols avec effraction et contre la propriété intellectuelle".

A cela, s’ajoutait sa situation irrégulière en Espagne. Par conséquent, "son origine, race et nationalité n’avaient à l’occasion aucune importance".

L’ambassade rappelle que l’Espagne, comme le Sénégal est un État de droit où nulle autorité n’est au dessus des lois.

"Le cas échéant, les voies existent pour de possibles réclamations administratives ou judiciaires contre des actes qui peuvent être considérés contraires à la légalité", fait remarquer l’ambassade. La représentation diplomatique espagnole au Sénégal indique que "l’Espagne est la terre d’accueil de beaucoup d’Africains, et, comme peuvent le témoigner beaucoup de Sénégalais qui y vivent, elle est tolérante et ouverte."

Malgré la délicate situation dans laquelle se trouve le marché de l’emploi en Espagne en raison de la conjoncture économique internationale, l’ambassade déclare que son pays a mis en place des instruments pour favoriser la migration légale qui reste ouverte pour le Sénégal.

"Finalement, les deux peuples restent unis et amis grâce à des milliers d’expériences individuelles de Sénégalais en Espagne, et d’Espagnols au Sénégal, des familles mixtes et d’entreprises faites en commun. Les expériences mauvaises existent et il faut porter attention sur elles, mais elles ne sauraient pas gâcher la bonne entente générale", conclut le communiqué.

- Par Mayaram -

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×