Google+

Boghé, ville fluviale accueille près de 400 réfugiés: Quel sort réserve-t-on à nos compatriotes ?

Boghé, ville fluviale accueille près de 400 réfugiés: Quel sort réserve-t-on à nos compatriotes ?

400 réfugiés c’est le nombre assez significatif du 62e contingent composé de 108 familles qui a été installé dans différents sites, aux alentours de Boghé, une ville fluviale du Brakna, située à plus de 300 km au sud-est de Nouakchott ce dimanche.

A leur arrivée une délégation, comprenant notamment les représentants de l'Agence nationale d'appui et d'insertion des réfugiés (ANAIR) et du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), était à l'accueil sur les berges du fleuve Sénégal, où les populations de la localité se sont rassemblées pour exprimer la bienvenue aux compatriotes pour ce retour qualifié d'"organisé et digne".

Avec l'arrivée de ce dernier groupe, le nombre de réfugiés mauritaniens, rapatriés dans le cadre d'un accord tripartite entre le Mauritanie, le Sénégal et le HCR, a atteint 14.147, selon les agences spécialisées dans ce type d’opérations.

Il faut dire que beaucoup d’organisations de la société civile et des leaders de partis politiques ne cessent de hausser le ton pour dénoncer les conditions précaires dans lesquelles les réfugiés se trouvent. L’Etat pour sa part a pris l’engagement d’améliorer de manière substantielle le caractère peu reluisant de la situation délétère des compatriotes revenus au bercail, plus de deux décennies après, à la faveur d’un début de règlement engagé par les autorités issues du putsch du 6 août, posant ainsi les premiers jalons d’une explication sur la lancinante équation du douloureux passif humanitaire, ce dossier brûlant aux relents explosifs.

Seulement les réfugiés restent inquiets sur l’opportunité salvatrice d’un tel règlement, tant et si bien qu’ils n’ont jamais été impliqués, ni de près ni de loin, pour arriver un jour peut être à évacuer les blessures béantes aujourd’hui encore.

Le devoir de mémoire, de réparation et de justice pour une Mauritanie résolument tournée vers l’avenir fondé sur une véritable réconciliation nationale, gage de la stabilité et d’une paix durable restent le socle et le soubassement de toute solution pérenne.


Mamadou Ousmane Tall

Source: Points Chauds

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site