Google+

Le temps de parole des députés divise opposition et majorité

Les députés sont en train de voter le budget du ministère chargé de la Coopération internationale, de l’aménagement du territoire, des transports aériens et des infrastructures. Au cours de la session, les députés de

l’opposition ont exigé cinq minutes de temps de parole contrairement aux trois minutes établies par consensus depuis hier. Une requête à laquelle la majorité s’est opposée.

Le vote du budget du ministère de Karim Wade a démarré de manière houleuse. Les députés Ndèye Fatou Touré, Mbaye Niang et Cheikh Bamba Dièye ont voulu appliquer l’article 68 alinéa 4 du règlement intérieur de l’assemblée nationale en demandant cinq minutes de temps de parole.

C’était sans compter le refus catégorique des députés Aliou Dia et Bocar Sadikh Kane. Ces derniers ont estimé qu’il est hors de question de revenir sur un consensus établi depuis hier. Ils ont été soutenu par le président de l’assemblée nationale Mamadou Seck qui, a pourtant évité de prendre la défense du ministre d’Etat Karim Wade.

Les débats se poursuivent. Nous y reviendrons.

- Par Béatrice

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site