Google+

« Abdoulaye Wade sait que l’arme qui va le chasser du pouvoir est prête »

Le porte-parole du Parti socialiste estime que Bennoo Siggil Senegaal est la plus aboutie des coalitions de l’opposition depuis que Me Wade est au pouvoir. Avec sa verve habituelle, il a abordé d’autres questions de l’actualité politique

« Wade sait mieux que quiconque que l’arme qui va le chasser du pouvoir est prête. La candidature unique est une possibilité et nous y travaillons. Bennoo est prête et Bennoo gagnera », a dit un Aboulaye Wilane convaincu de la victoire de l’opposition, lors du prochain scrutin présidentiel.

Pourtant, le maire de Kaffrine juge que le débat sur 2012 est prématuré.

« Nous avons mis en place des commissions chargées de réfléchir sur le format. Attendons ces conclusions pour aborder cette question. La priorité pour Bennoo Siggil Senegaal, c’est le départ de Wade », ajoute-t-il.

Pour lui, ceux qui font état d’un malaise au sein de Bennoo à cause de cette question, veulent divertir l’opinion et les sénégalais : « Les leaders se rencontrent tous les mardis, se concertent et discutent de questions essentielles. Il y a des gens qu’une implosion de Bennoo arrangerait mais, ils ne perdent rien pour attendre. Nous poursuivrons cette dynamique d’union jusqu’au bout. Je le répète encore, notre priorité c’est le départ de Wade et la mise en place d’institutions solides. Nous voulons rompre avec cette gabegie et cette gestion calamiteuse des libéraux ».

Commentant l’affaire Segura, Abdoulaye Wilane déclare : «  Avec l’alternance, les scandales se sont tellement multipliés qu’on attend plus grand-chose de ce régime. Me Wade a démissionné depuis longtemps. Avant l’affaire Ségura et Karim Wade, il y a eu le scandale du monument de la Renaissance africaine. Quand un président en arrive à dire « J’ai négocié avec l’Etat ». C’est qu’il n’est plus l’Etat ».

S’agissant d’une non-candidature d’Ousmane Tanor Dieng en 2012, Wilane répond : « Nul n’est indispensable. Je suis un homme, j’ai une foi. Le croyant que je suis sait que nul n’est indispensable. Tout est possible. Ousmane Tanor Dieng n’a pas de fixation sur la présidentielle de 2012 ».

- Par Béatrice -

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×