Google+

 LES 18 MANIFESTANTS DE KEDOUGOU QUI AVAIENT ETE CONDAMNES SUR LE POINT D’ETRE LIBERES

NETTALI.NET - Ce n’est plus qu’une affaire d’heure. Mais dans quelques instants, les dix-huit manifestants qui avaient été condamnés par la justice, à la suite des évènements survenus à Kédougou, le 23 décembre dernier, vont être libres de rentrer chez eux. Les dernières formalités pour leur libération sont en train d’être remplies par les autorités. Le chef de l’État, Me Abdoulaye qui avait promis de leur accorder la grâce, il y a quelques jours de cela, à une délégation des élèves et étudiants ressortissants de Kédougou, est même allé plus loin. Il va leur accorder l’amnistie aussi

Les 18 personnes qui avaient été condamnées à des peines fermes de prison, à la suite des manifestations qui se sont déroulées à Kédougou, le 23 décembre dernier, vont être bientôt libérées. Au moment, où nous mettons en ligne, les autorités sont en train de s’atteler aux formalités de leur libération, qui ne devrait plus tarder. Le chef de l’État, Me Abdoulaye Wade avait promis à une délégations d’étudiants et élèves ressortissants de Kédougou, il y a quelques jours de cela, qu’il allait leur accorder la grâce.

Le chef de l’État est allé plus loin, il va leur accorder l’amnistie. C’est un communiqué du ministère de la Justice signé depuis le 6 mars dernier, mais rendu public aujourd’hui qui nous l’apprend. Le communiqué souligne qu’en plus de la grâce, le chef de l’État a décidé de les amnistier. Ce qui efface toutes leurs peines. D’ailleurs, c’est ce mardi 17 mars que le tribunal devait statuer en appel sur leur cas. Mais compte tenu de la nouvelle donne, le procès en appel ne s’est pas tenu. Parmi les 18 manifestants, huit avaient reçu une peine de dix ans de prison ferme, deux, sept ans ferme, les huit autres, cinq ans ferme, à la suite d’un jugement rendu par le tribunal de Tambacounda.

Par ailleurs, on nous informe que l’un des avocats de ces 18 personnes, Me Demba Ciré Bathily qui défend également le directeur de publication de 24H Chrono, El Malick Seck qui purge une peine de trois ans de prison ferme, compte saisir par courrier, le chef de l’État dans les prochains jours, pour obtenir de lui, la grâce et l’amnistie en faveur de son client.

- Par Mayaram -

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site