Google+

« On ne traite pas avec des personnes physiques »

Dès la publication dans la presse du rapport d’audit de l’Agence de régulation des marchés publics (Armp), l’ancien maire de Dakar, Pape Diop dont la gestion a été épinglée, est sorti dans la presse pour s’offusquer de la procédure qui a permis d’aboutir à ce rapport.

 Dans un long entretien accordé à la radio privée Rfm, le président du Sénat a révélé n’avoir jamais reçu un pré-rapport de l’Armp. En conférence de presse jeudi à Dakar, les responsables de cette agence ont apporté la réplique au prédécesseur de Khalifa Ababacar Sall au fauteuil de maire de Dakar.

D’après le rapport d’audit de l’Agence de régulation des marchés publics (Armp) et dont la presse a fait état ces derniers jours, des manquements ont été notés dans l’attribution de marchés au niveau de certaines institutions comme l’Agence nationale pour l’organisation de la conférence islamique (Anoci), le ministère de la Femme, le ministère des Forces armées, la mairie de la ville de Pikine… Si les responsables de ces différentes institutions au moment des faits tardent à réagir, Pape Diop, lui, l’a pas perdu de temps pour dire ce qu’il pense de ce rapport d’audit.

Dans un entretien accordé à la Rfm, l’ancien maire de Dakar a tenté de démonter le rapport d’audit de l’Armp. Mais l’actuel président du Sénat a insisté sur le fait que l’Agence de régulation des marchés publics (Armp) ne lui a jamais soumis un pré-rapport pour lui permettre d’apporter des contradictions aux manquements relevés dans sa gestion de la mairie de Dakar.

Seulement, jeudi en conférence de presse pour la présentation détaillée de son rapport d’audit, l’Armp est revenue sur le cas de la mairie de Dakar. Et c’est Mansour Diop, président du conseil de l’Armp qui a apporté la répliqué à Pape Diop. A l’ancien maire de Dakar, Mansour Diop a précisé que son agence ne traite pas directement avec des personnes physiques, mais plutôt avec des institutions. D’ailleurs, toutes les institutions concernées par l’audit en question ont reçu des pré-rapports. Et elles ont été tenues d’apporter leurs contradictions dans les 15 jours qui suivent la réception desdits pré-rapports. Autrement dit, Pape Diop, en tant que personne physique, peut ne pas recevoir le pré-rapport de l’Armp épinglant sa gestion. Mais la mairie de Dakar, elle, a bel et bien reçu le pré-rapport. C’est en tout cas la précision apportée jeudi par le président du Conseil de l’Armp.

- Par Nettali -

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×