Google+

Le commissaire aux droits de l'homme supervise les manifestations commémorant la journée mondiale des droits de l'homme.

M. Mohamed Lemine Ould Daddé, commissaire aux droits de l'homme, à l'action humanitaire et aux relations avec la société civile a indiqué que son département exécute des projets ambitieux qui visent à élever du niveau de vie des couches sociales vulnérables et à leur permettre d'accéder aux services de base.

Le commissaire qui parlait jeudi soir au palais des congrès à Nouakchott à l'occasion du lancement des activités commémorant la journée mondiale des droits de l'homme a précisé que l'indépendance de la justice revêt une importance particulière, étant donné ce qu'elle représente comme garanties réelles de préserver et de respecter les libertés fondamentales et les droits qu'elle confert aux citoyens devant la justice, soulignant que sans l'intérêt accordé par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz au département des droits de l'homme, ces réalisations n'auraient pu voir le jour.
Il a ajouté que ces acquis nationaux doivent être préservés par tous les citoyens mauritaniens pour que nous vivons tous, a-t-il dit, dans une Mauritanie où règnent la justice, l'égalité et la fraternité.

Pour sa part, Mme Maria Do Valle Ribeiro, représentante permanente du Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD) a indiqué que cette journée est une occasion pour rappeler l'importance de la promotion et de la dynamisation des droits de l'homme avant de lire le message du secrétaire général des Nations Unies à l'occasion de la célébration de cette journée, message dans lequel il a appelé les populations où qu'elles se trouvent à s'unir avec les Nations Unies et les défenseurs des droits de l'homme dans tous les coins de la planète dans leur lutte contre la discrimination.

Les activités commémorant la journée ont été marquées par l'organisation d'un atelier sur la lutte contre toutes les formes de discrimination. Différents exposés portant sur les mesures prises par le gouvernement mauritanien pour éradiquer les différentes manifestations de la discrimination, la signification de la célébration de cette journée et la vision des Nations Unies de la discrimination ont été présentés au cours de cet atelier.

Le commissaire a ensuite visité une exposition organisée pour la circonstance par le commissariat aux droits de l'homme, à l'action humanitaire et aux relations avec la société civile reflétant les différentes réalisations accomplies par ce département.

Dans une déclaration à l'AMI, M. Ahmed Jiddou Ould Zein a, au nom des organisations de la société civile, rendu hommage au rôle joué par les projets exécutés par le Commissariat aux droits de l'homme, ces derniers temps.

La cérémonie s'est déroulée en présence du ministre des affaires économiques et du développement, de la ministre des affaires sociales, de l'enfance et de la famille, du commissaire à la sécurité alimentaire et du conseiller à la présidence de la République chargé des affaires juridiques.

AMI

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site