Google+

Charles Taylor nie les accusations de cannibalisme

L'ancien président et chef de guerre du Liberia, Charles Taylor a déclaré lundi être dégoûté par les accusations qu'il entend lors de son procès pour crimes de guerre présumés, telles que le fait qu'il aurait mangé de la chair humaine.

Il a rejeté le témoignage de son ancien aide de camp, Joseph Marzah, dit «Zigzag», qu'il a qualifié de mensonges d'un illettré. «Entendre cela me donne envie de vomir, et je pense que l'accusation a été choquée d'entendre de telles folies» a défié le président déchu.

Marzah affirme que Taylor ordonnait à ses hommes de manger la chair de leurs ennemis, y compris celles de Casques bleus africains et de soldats de l'ONU, «afin de les effrayer». Il se présente comme un ancien commandant d'escadron de la mort.

Taylor est entendu pour la troisième semaine devant le Tribunal spécial de l'ONU pour la Sierra Leone, et il a nié avoir échangé des armes contre des diamants avec les rebelles du Sierra Leone.

Il aurait armé les rebelles pendant la guerre civile de 1999-2002.

Source: cyberpresse.ca

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Acheter une oeuvre,faire une action,apprenez,Posez,Répondez aux questions,Poster un article,participez au forum!

https://www.facebook.com/webmasterelhadjomartall

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×